Le colophon de Benjamin le scribe qui fut peut-être également le propriétaire/mécène du manuscrit.