Le traité grammatical de RaDaQ, Séfer Miklol, est écrit sur 27 pages arcaturées, décorées de manière complexe et placées au début et à la fin du Tanak (Ancien Testament).