Lorsque le Biritsh Museum acheta le manuscrit, la description du catalogue du vendeur fut collée à l'intérieur. Celle-ci fut fidèlement reproduite dans le fac-similé: c'est-à-dire sous forme d'un extrait de catalogue. La description du manuscrit est particulièrement intéressante: “l'Agada, c'est-à-dire les Prières utilisées par les Juifs lors de leurs repas de Pâque". Le musée paya cinquante guinées pour le manuscrit, l'équivalent de 52 livres 10 shillings. Dans les années trente, le taux d'échange était d'environ 5 dollars à la livre, ce qui signifie que le prix du manuscrit aurait été de 263 dollars.